Mai 2018 - Retrouver du sens dans ses activités professionnelles

sens et direction 720889La question du sens au travail n'est pas anodine ! En effet nous y passons la majorité de notre temps ...

Alors avant de se poser les questions nécéssaires pour savoir si notre travail à toujours du sens, je vous propose cette courte vidéo qui reprend très bien la dualité entre notre coeur et notre raison.

Alors qu'en est-il ? Comment retrouvez du sens dans nos activités professionnelles ?

Il n'y a pas de guide ou de réponse universelle pour dire : oui ce travail fait sens pour moi ou non plus du tout ... Toute notion de sens est subjective. Mais quand quelqu’un exécute quotidiennement une tâche qui semble mener à une impasse, quand il pense son poste menacé, quand les ressources nécessaires à la bonne exécution font défaut, il se sent impuissant, perd la signification de ce qu’il fait et devient très vulnérable.

Vous trouverez ci-dessous les conseils de la coach et psychanalyste  Sophie Péters pour retrouver de la motivation et du plaisir à travailler. (issu de psychologie magazine)

Il est nécéssaire de savoir pourquoi nous travaillons : est-ce pour le travail lui-même ? Sa rétribution financière ou symbolique ? Ses relations à autrui ? Sa contribution sociale ? Une carrière ? 

Au cours d’une vie, le sens évolue au gré d’un réajustement des priorités, des valeurs, des croyances, des motivations et des besoins. Travailler, dit Yves Clot, professeur au laboratoire de psychologie du travail et de l’action du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), c’est « avoir le loisir de penser ». 

Comment trouver du sens dans ses activités pro ? 

Premièrement, développer une autoefficacité qui, malgré un environnement contraignant, permette de nourrir la croyance en ses capacités à mobiliser les ressources nécessaires pour maîtriser certaines situations. Effet bien-être garanti et baisse du niveau de stress. 

Ensuite, repérer ce qui au quotidien engendre des émotions positives, trouver du plaisir dans ce que l’on fait, pas tant dans le résultat que dans l’activité et la relation avec les autres. Même si on ne réalise rien d’extraordinaire, un engagement profond renforce le sens du soi et transforme le travail en une expérience plus riche. Lâcher le but et les objectifs, en somme. Car le plaisir et la motivation au travail ne sauraient s’appréhender par des tableaux Excel, mais par des attitudes, un état d’esprit et des échanges. 

S’autoriser à prendre en compte son intuition, ses ressentis, écouter ce qui est volontairement ou inconsciemment ignoré, aligner tête, corps et coeur, et laisser s’exprimer pleinement la force du moment présent sont des bons moyens de décider et d’agir juste. Et de faire du plaisir au travail non une fin mais un moyen. 

Enfin, s’interroger sur nos intentions et nos actes. Cet exercice d’interprétation aide à retrouver du sens. Mener un travail qui en a, c’est chercher à comprendre ce qui nous mobilise et utiliser cette compréhension pour construire nos pensées et nos actions. Car un vécu ne vaut que parce qu’il fait sens dans le for intérieur de celui qui l’éprouve.

Fotolia 204066251 M s

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites